Androïd 4.1 nom de code : Jelly Bean

Google a enfin levé le voile sur la nouvelle version de son système d’exploitation Androïd à l’occasion de la version 2012 de Google I/O.

C’était un des évènement attendus de ce rassemblement du géant américain. La nouvelle version, Jelly Bean, du système d’exploitation Androïd a été présentée au cours du rassemblement à San Francisco de la traditionnelle Google I/O.
Le pari, lancé par Google il y a quelques années, est désormais gagné, puisque 400 millions d’appareils Androïd se répartissent désormais à travers le monde. Le géant américain a souligné aussi, qu’un million de nouvelles activations sont réalisées quotidiennement.
C’était donc le moment idéal pour présenter cette nouvelle version, pour laquelle la technologie du « Tripe buffering » a été longuement vantée. Censée améliorer la réactivité du Smartphone, cette technologie se double aussi, avec cette nouvelle version, d’autres nouveautés, parmi lesquelles on notera :

• Une nouvelle interface bien plus rapide et fonctionnelle que l’actuelle.
• Une meilleure intégration des réseaux sociaux
• Un nouvel assistant vocal pour les terminaux, utilisable même hors connexion.

Pour accompagner le lancement de cette version 4.1 d’Androïd, Google a aussi souligné les nombreuses modifications apportées à Google Play Store, qui propose désormais plus de 600,000 applications. Le cap des 20 milliards de téléchargement a été dépassé, attestant de la vitalité des développeurs Androïd.

Enfin, pour réussir à imposer cette version sur le marché des tablettes, Google a présenté la première tablette numérique, qu’elle commercialisera à un prix de 199 §, un tremplin supplémentaire pour le développent d’Android.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *