Androïd s’attaque au marché très prometteur des tablettes

On attendait l’évènement depuis quelques temps déjà, alors la présentation de la première tablette numérique de Google reste un évènement dans le développement du système d’exploitation Androïd.

La présentation de la première tablette numérique de Google, Nexus 7, a été faite pendant l’édition 2012 de Google I/O (San Francisco, 27 – 29 Juin). Ce n’était plus une surprise pour personne, mais l’officialisation de cette nouvelle ouvre tout de même de nouvelles voies pour Android.
Le système d’exploitation pour Smartphones a en effet réussi à s’imposer en quelques années, en équipant désormais plus de 400 millions d’appareils à travers le monde. Et, le succès du système de Google s’amplifie, puisque désormais, chaque jour, ce sont un million d’appareils qui sont activés aux 4 coins de la planète.
Il fallait donc réussir à s’imposer sur ce nouveau marché. Pour y parvenir, Google a depuis, plusieurs années, développé son offre de contenu, disponible sur Google Play. Ce développement du contenu reste en effet essentiel pour la réussite de la commercialisation d’une telle tablette.
Cherchant avant tout à imposer son modèle Androïd, Google a annoncé commercialiser cette première tablette, qui concurrencera frontalement le Kindle d’Amazon, au prix de 199 § (environ 160 euros).
Google espère ainsi pouvoir jouer la table de la complémentarité, en offrant une gamme complète d’équipements Androïd avec en ligne de mire un système d’exploitation Android pour P.C. et un affrontement direct à Microsoft. Microsoft, qui a présenté il y a quelques jours, le lancement de Surface…sa tablette numérique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *