Androïd part à la conquête des consoles de jeux

L’annonce de la prochaine commercialisation d’une console de jeux sous Androïd, Ouya, remet au goût du jour les jeux free-to-Play.

Alors que les Gamers attendent fébrilement les nouvelles versions des Xbox et autres Playstation, une indiscrétion, savamment orchestrée, a levé le voile sur la prochaine console de jeu, qui fonctionnera sous Androïd. Alors que les consoles de jeux du moment misent, dans la très grande majorité des cas, sur les ventes de jeux, Ouya, c’est le nom donné à la console, se veut être une console libre, consacrée aux jeux free-to-Play.

Rappelons, que ces jeux sont accessibles gratuitement, et que les développeurs rentabilisent leur investissement par la vente de contenu additionnel (options nombreuses et niveaux supplémentaires principalement). Si on reconnait pas encore la date de commercialisation de cette nouvelle console, son prix de vente est déjà connu en revanche, puisqu’il a été fixé à 99 $.
Si la console a été pensée par des grands noms du jeu vidéo, et de manière indépendante de Google (selon l’indiscrétion bien évidemment) , Ouya invite néanmoins tous les développeurs à proposer leurs jeux, et même à être « bidouillée », puisque la console sera livrée avec un kit de développement.
Si la commercialisation de cette console est un succès, les 600.000 applications disponibles sur Google Play risquent rapidement de devoir faire de la place, et les 20 milliards de téléchargement devraient très rapidement doubler.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *