La montre connectée LG G WATCH

La montre connectée LG G WATCH

Première montre connectée produite par LG, la LG G Watch est disponible en France et partout dans le monde depuis le milieu de cette année 2014. Faisant partie des précurseurs du genre, LG a donc dû essuyer les premières salves de critiques, même si la firme sud-coréenne a également, grâce à cette montre, permis de lancer le dernier-né des systèmes d’exploitation de Google : Android Wear. Lancement mitigé donc pour cette LG G Watch, pour laquelle nous vous délivrons les points forts et les lacunes.

Une montre informe, mais une montre connectéeA

C’est ce qui frappe dès lors que l’on voit ou que l’on prend en main un LG G Watch. Ici, aucune montre ronde aux formes et au design recherché. La montre est rectangulaire et flanqué d’un bracelet noir en synthétique. Autant dire que du côté esthétique, LG s’est contenté du strict minimum. L’aspect peut même paraître quelque peu rebutant, tant la LG G Watch ressemble plus à un smartphone accroché à un bracelet qu’à une montre de dernière technologie.
Il faut souligner, que comme le bracelet de 22mm est d’une taille standard, rien n’empêche d’en changer rapidement.

Une Smart Watch et pas une montre

Mais la G Watch n’est pas une montre classique mais bien une Smart Watch, une de ces montres connectées. L’écran LCD offre une dimension de 1.65 pouces, ce qui est acceptable en ce qui concerne la visibilité des informations. Luminosité et éclairage sont suffisants dès lors que l’on est enfermé à l’intérieur. A l’inverse, il sera difficile, voire impossible, d’accéder à une compréhension des informations délivrées dès lors que l’on se retrouve confronté à la lumière du soleil.
Si la G Watch est certifiée IP 67 et donc étanche, inutile de l’emmener avec vous à la plage, puisqu’elle ne vous sera d’aucune utilité en plein soleil.

Une montre pratique pour la journée

Sauf si vous en faites une utilisation intense, l’autonomie de la LG Watch sera suffisante pour chacune de vos journées. A vous de penser alors à la recharger dans sa station de charge prévue à cet effet. Attention toutefois, sans cette station, la montre est alors vouée à ne plus recevoir d’énergie.
L’écran tactile à dalle IPS et la commande vocale sont les deux moyens pour interagir avec votre G Watch. Pas de boutons, ni de systèmes de commandes, ce qui peut dérouter pendant les premières heures avant de bien prendre en main cette montre carrée.
Avec une Ram de 512 Mo et un stockage limité à 4 Go (sans aucune possibilité de rajout supplémentaire, pas de lecteur de carte SD notamment), la LG G Watch peut donc paraître comme un premier essai raté de la part du constructeur sud-coréen. Et pourtant, Google sauve la mise avec le déploiement de sa nouvelle plateforme.

La LG G Watch, une montre Android

C’est avec cette montre de LG, que Google a lancé son dernier système d’exploitation : Android Wear. Nécessitant la possession d’un Smartphone, équipé de la version Android 4.3 Jelly Bean ou suivante, Android Wear est le système d’exploitation pour ces montres et pour tous les objets connectés à venir.
Avec Android Wear, la LG Watch se fait plus séduisante puisque la navigation fluidifiée de Google se retrouve au quotidien, que ce soit dans la recherche d’un itinéraire ou dans les discussions instantanées via les hanghouts de Google. On regrettera cependant le manque de contenu d’Android Wear, lacune qui se comble jour après jour, puisque les développeurs n’ont de cesse d’accroitre l’offre d’applications disponibles sur Google Play.

Premier essai de LG, la LG Watch s’est révélé être une déception du côté esthétique, alors que ses capacités et ses performances restent limitées, notamment en raison de la jeunesse d’Android Wear. Proposée à un prix de 199.99 €, LG G Watch sera suivie par d’autres modèles imaginés par les créateurs de LG, qui sauront tenir compte des remarques rencontrées.


2 Replies to “La montre connectée LG G WATCH”

  1. Clairement en fin de vie -eh oui, déjà!- les nouveaux modèles sont sortis : Samsung Gear Live, Moto 360, LG G Watch R. Bref, il vaut clairement mieux passer son chemin que d’acheter ce première modèle en plastique sujet aux griffes tous azimuts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *